L'echo magazine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'echo magazine

Message par isatis le Jeu 21 Jan 2016 - 21:58

[size=48]Nolwenn Leroy, Bretonne en Ecosse[/size]

 
 
 
 
 
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Chaque année en janvier depuis 1994, la ville de Glasgow résonne au son du folk, du blues et du jazz : le festival Celtic Connections réunit, pendant 15 jours, musiciens écossais et artistes du monde entier pour célébrer la culture celte.
Nolwenn Leroy chantera le 30 janvier 2016 en première partie du concert de Karen Matheson, chanteuse du célèbre groupe Capercaillie. Entre l’enregistrement de l’émission Hommage à Michel Delpech et la soirée des Enfoirés, elle répond gentiment aux questions de L’Echo.
Vous êtes invitée pour la première fois aux Celtic Connections, comment réagissez-vous quand les Britanniques vous comparent à Kate Bush ou à Tori Amos ?
Je suis très honorée, moi, humble Bretonne, de pouvoir me présenter au public écossais avec mes chansons, en breton et en français. Je ne suis jamais allée à Glasgow. J’avais juste enregistré une émission à Edinburgh il y a quelques années. Pour le concert, j’ai choisi des titres de Bretonne, bien sûr, mais aussi d’Histoires Naturelles. C’est magique de pouvoir participer à ce festival, de prouver mon appartenance à la culture celte, mais la barre est très haute! Kate Bush, pour moi, c’est la grande prêtresse, c’est l’inspiration même, c’est elle qui a ouvert la voie à un tas de chanteurs dans le monde. Je suis passionnée par la culture et la littérature anglaise, j’ai travaillé avec des musiciens anglais pour Bretonne, et avec Jon Kelly, le producteur de Kate Bush, d’ailleurs.
Considérez-vous, à l’instar d’Alan Stivell, que la langue celtique est une passerelle entre le passé et aujourd’hui ?
J’assiste à une véritable Master Class quand je vois Alan Stivell. C’est le barde qui transmet… Il a une telle richesse, une telle ouverture, il m’a soutenue à travers mon projet de Bretonne. Je suis née en Bretagne, j’ai un fort caractère, un caractère breton, je suis passionnée dans tout ce que je fais, je porte au maximum les messages qui me tiennent à cœur. Quand j’ai fait Bretonne, au départ, j’ai surtout voulu me faire plaisir. La langue me rappelait des souvenirs d’enfance, c’est mon patrimoine, mon histoire ; en chantant en breton, je marque mon appartenance à une communauté. Il y a un adage qui dit que quand on ne sait pas d’où on vient, on ne sait pas où on va. Le breton est une véritable langue, je la transmets. L’accueil qu’en a fait le public, toutes générations confondues, n’était pas prévu, alors maintenant, j’ai envie de partager cette nostalgie commune avec le plus grand nombre.
Quel est votre meilleur souvenir de duo ?
Laurent Voulzy sans hésiter. Il est arrivé dans ma vie à un moment où j’avais besoin de repères, je devais construire ma carrière sur quelque chose de solide, je sortais d’un Talent Show et j’avais besoin de crédibilité. Il m’a permis d’écrire mes propres chansons. Je suis toujours émerveillée par son amitié, la douceur dans sa voix. En enregistrant l’émission Hommage à Michel Delpech avec lui, j’ai retrouvé la même émotion de notre première rencontre.
Vous êtes la chanteuse préférée des Français, vous avez votre statue de cire au Musée Grévin, une astéroïde a même été nommée en votre hommage, comment le vivez-vous ?
C’est une histoire de 13 ans. Je ne communique pas beaucoup, je suis plutôt de nature discrète, c’est assez paradoxal par rapport à notre époque ; je ne crée pas de liens avec les médias ou les réseaux sociaux. En fait, j’ai un lien fort avec le public : je fais beaucoup de tournées, je vais dans des grandes villes, des petites villes, j’aime le contact, j’aime le partage, j’aime partir à la rencontre des gens. Je respecte mon public et c’est mutuel. C’est un lien que rien ne remplace. Je suis heureuse d’être une artiste populaire et j’aime la reconnaissance du public.
Avec votre emploi du temps chargé, vous avez le temps d’être très engagée dans le domaine caritatif et dans la protection de l’environnement ?
Ma rencontre avec l’Abbé Pierre, « avant de partir pour ses grandes vacances », comme il disait, a été décisive. C’est un combat quotidien, difficile, de lutter contre le mal logement, la précarité. Ça se passe au bas de chez nous. Aujourd’hui, c’est un problème qui s’installe, il faut multiplier les actions, c’est ce que je fais avec mon engagement pour la Fondation Abbé Pierre, les Restaus du Cœur, les Enfoirés… Pour apporter de l’aide à des gens qui en ont besoin. Pour l’environnement, c’est la même chose, peu importe l’étiquette politique, les combats se rejoignent. Si je n’avais pas été chanteuse, j’aurais travaillé dans l’humanitaire.
Propos recueillis par Marie-Blanche Camps
Karen Matheson and Nolwenn Leroy
avatar
isatis
Bretonne Tour
Bretonne Tour

Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 48
Localisation : Au bout de la terre

http://nolwennastaronelove.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'echo magazine

Message par Elost le Dim 24 Jan 2016 - 15:58

Merci Isatis pour l'article.
avatar
Elost
Histoires Naturelles Tour
Histoires Naturelles Tour

Date d'inscription : 12/09/2015
Localisation : Les Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'echo magazine

Message par bea le Lun 25 Jan 2016 - 6:34

Merci Isatis
avatar
bea
Bretonne Tour
Bretonne Tour

Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 57
Localisation : villeneuve d'ascq

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'echo magazine

Message par Nolchant le Mar 26 Jan 2016 - 17:24

Merci Isatis pour cet article
avatar
Nolchant
Bretonne Tour
Bretonne Tour

Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'echo magazine

Message par Jeaninol le Mer 27 Jan 2016 - 15:16

Merci beaucoup Isatis
avatar
Jeaninol
Histoires Naturelles Tour
Histoires Naturelles Tour

Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 58
Localisation : Amiens / Picardie / Somme / Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'echo magazine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum